Navigation – Plan du site

33 | 1998
Travailleurs et industrie à l’heure des réformes économiques

Sous la direction de Élisabeth Longuenesse

Depuis le début des années quatre-vingt-dix, l’Égypte s’est engagée sur la voie de l’ajustement structurel, ramenant ainsi son économie aux mécanismes du marché. Ce retour implique une modification radicale des modes de gestion des entreprises, et par là même, du fonctionnement du marché du travail. Un certain nombre de lois ont été promulguées, réorganisant le secteur public industriel, et favorisant les investissements privés. Un projet de nouveau code du travail a été publié et devrait être prochainement voté par le Parlement. Le mouvement de privatisation des entreprises du secteur public s’accélère. Dans les faits, du point de vue du marché du travail, cela se traduit par des mesures de licenciement et de réduction des effectifs dans les entreprises publiques, mais aussi par le développement d’un nouveau secteur privé industriel, créateur d’emploi. Cependant, la main-d'œuvre mobilisée dans ces entreprises est, d’origine et de formation, très différente de celle du secteur public. [...]

  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • Revues.org