Skip to navigation – Site map

Expériences théâtrales à Alexandrie auprès de population locale et réfugiée : un éveilleur de conscience politique ?

Ophélie Mercier
p. 125-146

Abstracts

Based on an ethnographic analysis, this article examines a theatre project designed by Outa Hamra in Agamy (Alexandria). This study shows how the project was designed by UNHCR as a tool to create a meeting point between the host and the refugee communities. Nonetheless, never was the objective to transform the social structures in place.

Through this article, the analysis of Outa Hamra’s performances will highlight how the UNHCR objective to bring both communities together was reached, while going further and offering a space for discussion and self-questioning. Moreover, the implementation of a six-month workshop, contributed to the emergence of political awareness amongst the young participants, enabling them to « reclaim their youthfulness » as Bayat names it.

Outa Hamra’s intervention highlights the scope of a theatre project in Egypt’s marginalized neighborhoods in the current authoritarian regime and emphasizes the will of the protagonists to create a space where participants could question their reality and formulate opinions on life in their neighbourhood.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

Introduction
Le théâtre de rue : un outil de rapprochement communautaire entre Égyptiens et réfugiés
Le clown : une introduction à la figure de « l’Autre »
Mise en exergue de la marginalisation par le théâtre de rue 
Créer une dynamique de mobilisation autour du théâtre de rue
Rencontrer l’autre à travers le théâtre : base de l’émergence d’un mouvement de jeunesse
L’atelier de théâtre : un nouvel espace d’appartenance
Atelier théâtre et normes sociales : négociations et appropriations
Sortir de l’atelier : reproduction
Conclusion

Text / first lines

En ce sens, les représentations de théâtre remplissent l’objectif attendu par le HCR : rassembler les différents groupes communautaires, tout en permettant de créer des espaces de discussion et de questionnement. Cherchant à dépasser cet objectif, la mise en place d’un atelier de théâtre sur une période de six mois participe à l’émergence d’une conscience politique chez les jeunes participants, qu’elle encourage à « reprendre possession de leur jeunesse » selon les mots de Bayat.

Introduction

« Nous avons besoin de rétablir des liens entre l’art, la science et l’action civique. Il faut inventer un espace commun de réflexion et d’action, à l’écart des enjeux institutionnels, pour imaginer des façons de défendre notre autonomie, tout en gardant le contact, au-delà des experts, avec les citoyens qui nous donnent les moyens de vivre. » (Noiriel 2009 :70)

Le travail de Gérard Noiriel met en exergue le rôle politique du théâtre pour encourager la prise de conscience des citoyens de leur cap...

Top of page

References

Electronic reference

Ophélie Mercier, « Expériences théâtrales à Alexandrie auprès de population locale et réfugiée : un éveilleur de conscience politique ? », Égypte/Monde arabe,Troisième série, 15 | 2017, Online since 05 June 2019, connection on 18 November 2017. URL : http://ema.revues.org/3672 ; DOI : 10.4000/ema.3672

Top of page

About the author

Ophélie Mercier

OPHÉLIE MERCIER est diplômée d’un master en anthropologie de SOAS (School of Oriental and African Studies, University of London). Après une recherche sur le théâtre comme forme de résistance en Palestine, elle a travaillé pendant deux ans avec la troupe Outa Hamra en tant que comédienne et administratrice.

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • Revues.org