Navigation – Plan du site
Deuxième partie : relation entre média privés et contestations avant la chute de Moubarak

Récit journalistique et action collective dans l’Egypte des années 2000

Entre le « faire de l’histoire » et le « faire l’histoire »
Bachir Benaziz
p. 87-113

Résumés

La presse privée égyptienne a fortement investi la couverture des mouvements de protestation en Egypte. Son émergence au milieu des années 2000 coïncide de manière significative avec la montée des protestations collectives. En s’appuyant sur quelques travaux fondateurs de Michel de Certeau, notamment à travers sa célèbre distinction entre la « stratégie » et la « tactique », l’auteur revient sur le rôle du récit journalistique dans la vague de mobilisations qu’a connu le milieu des « travailleurs » égyptiens à partir de 2004. L’auteur espère aussi par-là participer au débat sur le rôle des sources de presse dans l’étude des mouvements de protestation.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Cycle de mobilisation collective ou cycle d’attention médiatique
La presse « privée » ou l’avènement d’un nouveau « lieu » de production journalistique
Al-Dustôr et la « découverte » du mouvement social « contre l’installation de l’usine Agrium »
Dynamique narrative et action collective : un itinéraire
La mise à disposition par la mise à distance
La schématisation

Aperçu du début du texte

« Dans l’Athènes d’aujourd’hui, les transports en commun s’appellent metaphorai. Pour aller au travail ou rentrer à la maison, on prend une « métaphore » – un bus ou un train. Les récits pourraient également porter ce beau nom : chaque jour, ils traversent et ils organisent des lieux ; ils les sélectionnent et les relient ensemble ; ils en font des phrases et des itinéraires. Ce sont des parcours d’espaces ».

Michel de Certeau, L’invention du quotidien, arts de faire

« A l’époque on ne cessait de me dire mais pourquoi tu critiques Moubarak tous les jours, chaque jour tu écris sur Moubarak ! C’est que chaque jour le même acteur de la même pièce de théâtre monte sur scène et répète le même discours, chaque jour nous entendions la même chanson. Mais ce qui est beau c’est de pouvoir critiquer avec art, al-Dustôr s’opposait avec art, protestait avec art, et il a réussi car il s’insurgeait avec art et parlait de douleurs avec joie. Tout ceci a fait que le journal al-Dustôr ait pu tisser un...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bachir Benaziz, « Récit journalistique et action collective dans l’Egypte des années 2000 », Égypte/Monde arabe,Troisième série, 12 | 2015, mis en ligne le 25 mars 2015, consulté le 26 mai 2017. URL : http://ema.revues.org/3410 ; DOI : 10.4000/ema.3410

Haut de page

Auteur

Bachir Benaziz

Bachir Benaziz est doctorant en sociologique politique à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, sous la direction de Sarah Ben Néfissa. Il est boursier de l’Institut de Recherche pour le Développement. Sa thèse porte sur les relations entre presse privée et mouvements sociaux en Egypte.
Bachir Benaziz is a PhD student in Political Sociology at the University of Paris 1 Panthéon Sorbonne under the supervision of Prof. Sarah Ben Néfissa. He has a scholarship at the Research Institute for Development. His thesis deals with the relationship between the private press and social movements in Egypt.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • Revues.org