Navigation – Plan du site

Introduction : Le système hybride égyptien et le « chaos culturel »

Enrico De Angelis
p. 7-20
Traduction(s) :
Introduction: The hybrid system of Egypt and “cultural chaos”

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Le cas égyptien : tendances et contradictions
Vers une communication politique plus locale et une décentralisation de l’information
Synchronisation et convergence médiatique
La dégénérescence de la sphère publique après la révolution de janvier
Repenser le rôle des nouvelles technologies

Aperçu du début du texte

Le paysage médiatique arabe a subi ces dernières années de profondes transformations. Les révoltes de 2011 ont parfois contribué à accélérer ou à modifier ce processus.

Certaines de ces transformations ont lieu à l’échelle mondiale, telles que la diffusion accrue des technologies digitales et des social network, l’intégration croissante entre les anciens et les nouveaux médias, l’affirmation d’une sphère sociale et politique basée sur une connectivité plus importante, et enfin, la synergie entre internet et les mouvements de rue. D’autres phénomènes, en revanche, sont propres au monde arabe : le déclin des télévisions transnationales, du moins en termes de public, la tendance vers une communication centrée sur la politique interne plus que sur les questions internationales, et enfin le retour massif des mesures répressives et de la censure.

Plusieurs années seront nécessaires pour pouvoir évaluer de façon précise ces transformations et leur impact sur le futur de la région. Il s’agit...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Enrico De Angelis, « Introduction : Le système hybride égyptien et le « chaos culturel » », Égypte/Monde arabe,Troisième série, 12 | 2015, mis en ligne le 25 mars 2015, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://ema.revues.org/3379

Haut de page

Auteur

Enrico De Angelis

Chercheur en médias spécialisé sur le monde arabe. Il a enseigné en tant que professeur adjoint à la Faculté Roberto Ruffilli de l’Université de Bologne et a obtenu son doctorat en 2009 dans le département des Sciences de la Communication de l’Université de Salerne, avec une recherche sur les médias syriens. Il est l’auteur d’une monographie sur la relation entre médias et conflits et a publié de nombreux articles sur le rôle des nouveaux médias et les dynamiques de la sphère publique en réseau dans le monde arabe. Il vit au Caire depuis septembre 2011.
Media researcher specialized in the Arab world. He was adjunct professor at Faculty Roberto Ruffilli of University of Bologna and he obtained his PhD in 2009 at Department of Sciences of Communication at University of Salerno with a research on Syrian media. He authored a monography on the relationship between media and conflict and wrote several articles on the role of new media and the dynamics of the networked public sphere in the MENA region. He has lived in Cairo since September 2011.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • Revues.org