Navigation – Plan du site

Introduction – Les acteurs urbains à l’épreuve de la transition en Égypte

Roman Stadnicki
p. 7-21
Traduction(s) :
Introduction – Urban Actors Put to the Test by the Egyptian Transition1

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Les villes reflètent les crises politiques, économiques et sociales que traverse le pays depuis 2011
Ces crises multidimensionnelles ne troublent pas le principal mode de production urbaine en Égypte, à savoir l’urbanisation non réglementaire
Les milieux professionnels et associatifs de l’architecture et de l’urbanisme sont agités par l’émergence de nouveaux militants de la « cause urbaine »
Se mobiliser dans/pour la ville
Contester les politiques urbaines
Changer les pratiques urbanistiques

Aperçu du début du texte

Trois ans se sont écoulés depuis la révolution de 2011 qui a engendré la chute du régime de Moubarak. C’est le temps qu’il aura fallu aux contributeurs de ce dossier d’Égypte Monde Arabe pour tenter d’y voir un peu plus clair dans le jeu des acteurs urbains pris dans la transition politique en Égypte. C’est à ces acteurs en particulier – pouvoirs publics, urbanistes et citadins –, à leur inscription dans la mécanique de changement enclenchée en 2011, à leur repositionnement sur la scène politique et professionnelle et à leurs nouveaux modes d’action, que se consacre cette livraison.

Avec l’ambition de reconsidérer les dynamiques urbaines à l’aune des grands changements politiques et sociaux qui secouent l’Égypte depuis la révolution de 2011, ce dossier fait état de la mutation de l’action urbanistique et de « l’imaginaire aménageur » alors que le pays vit l’un des moments les plus critiques de son histoire contemporaine.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous porterons notre atten...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Roman Stadnicki, « Introduction – Les acteurs urbains à l’épreuve de la transition en Égypte », Égypte/Monde arabe,Troisième série, 11 | 2014, mis en ligne le 11 avril 2014, consulté le 26 juin 2017. URL : http://ema.revues.org/3258

Haut de page

Auteur

Roman Stadnicki

Roman Stadnicki, docteur en géographie, chercheur MAEE, responsable du pole d’études urbaines au CEDEJ, Le Caire. Il analyse les effets de la transition politique sur l’urbanisation dans le Monde arabe : développement de l’urbanisme informel, émergence de l’activisme urbain, réécriture des politiques urbaines, etc. Il a travaillé sur le Yémen, les pays du Golfe et l’Égypte. Il a récemment co-publié: R. Stadnicki, L. Vignal, P.-A. Barthel, 2014, Arab Cities after the "Spring", Built Environment, vol. 40, n° 1; C. Beaugrand, A. Le Renard, R. Stadnicki, 2013, Cities and Urban Dynamics in the Arabian Peninsula, Arabian Humanities, n° 2.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • Revues.org